Accueil / Guerre & Conflit / Comprendre la révolution ukrainienne : Voici ce que vous ne voyez pas dans vos médias

Comprendre la révolution ukrainienne : Voici ce que vous ne voyez pas dans vos médias

L’heure est grave, et si nous devons descendre dans la rue, pour demander que le pire n’arrive pas,  il faut que nous ayons les idées claires.

Non, la révolution n’est pas que le mouvement d’un peuple assoiffé d ‘un idéal de liberté qui ressemblerait à une révolution française à l’ukrainienne comme on essaye de nous le faire croire. Il est important que vous ayez une vue la plus étendue possible de cette affaire qui pourrait bien mener à un conflit international.

Qui encadre cette révolution ? Voici une partie de la réponse :

Les nouveaux amis de l’Union européenne : Svoboda d’Ukraine à Oradour

Svoboda, parti national-socialiste (nazi), qui encadre l’insurrection ukrainienne d’Euro-Maidan, a été soutenu par l’UE et par plusieurs politiciens américains. Ce parti vient d’entrer dans le gouvernement d’Arseni Iatseniouk, chef de l’opposition.

Svoboda est présidé par Oleh Tyahnybok, contempteur de la « mafia judéo-moscoutaire ». Tyahnybok se dit à la fois anti-allemand et antisémite, mais surtout anti-russe. Ainsi, il n’est pas attiré par l’Union européenne mais par l’OTAN. En Ukraine, il souhaite supprimer le statut d’autonomie de la Crimée et le statut spécial de Sébastopol, morceau de Russie.

L’électorat de son parti se concentre à l’ouest du pays et en particulier en Galicie.

Oleh Tyahnybok (à droite) avec Catherine Ashton (commissaire européen) et le boxeur nationaliste Vitali Klitschko

En compagnie d’Arseni Iatseniouk et du sénateur John Mc Cain, vétéran du Vietnam et ancien candidat à la présidence des Etats-Unis

En janvier 2014, Arseni Iatseniouk (à gauche) et les deux dirigeants nationalistes rejetaient la proposition d’amnistie pour les manifestants condamnés (BBC)

Oleh Tyahnybok magnifié

L’emblème du parti Svoboda est la « Rune du Loup »

 

La Rune du Loup était l’emblème de la Panzerdivision SS Das-Reich

C’est un détachement de cette Panzerdivision qui a rasé le village d’Oradour-sur-Glane et exterminé sa population le 10 juin 1944.

SOURCE : Médiapart

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :