Accueil | Pédocriminels | Alfred Kinsey : Pédophilie et Révolution Sexuelle

Alfred Kinsey : Pédophilie et Révolution Sexuelle

Judith Reisman, écrivain américain (qui a écrit « Kinsey, Sex and Fraud » Kinsey, Sex et Fraude ou l’endoctrinement du peuple), travaille depuis 30 ans sur les liens entre Alfred Kinsey, l’Institut Kinsey et la pédophilie. Elle est ainsi l’une des plus à même de démontrer les liens entre éducation sexuelle, révolution sexuelle, théorie du genre, pornographie, etc., et la pédophilie.

Tout commence par des théories sur la sexualité d’Alfred Charles Kinsey (23 juin 1984-25 Août 1956, le père de la révolution sexuelle), fondateur de l’Institute for Sex Research (devenu plus tard le Kinsey Institute for Research in Sex, Gender and Reproduction) en 1947 et un rapport controversé établi dans les années 50 sur la sexualité dans la société. Après avoir volontairement falsifié des résultats sur les pratiques de la population américaine, le docteur Kinsey s’est employé à étudier la sexualité des enfants. Au fil de ses d’expériences, véritables séances de tortures, il voulait établir que les “enfants” sont des êtres sexuels dès leur naissance… Aussi incroyables que puissent paraître ses travaux, ils sont pris pour point de départ de nombreuses campagnes d’éducation.

En avril 2014, l’institut Kinsey obtient un « statut consultatif spécial » auprès du Conseil économique et social des Nations unies, ce centre, reconnu d’utilité publique par l’ONU, dispose d’une importante bibliothèque et de l’une des plus grosses bases de données sur ces questions. Il contribue à former des chercheurs, organise des colloques et soutient de nombreux travaux et publications.

Le résultat est tout simplement choquant et pire c’est travaux reconnu et mise en pratique.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :