Accueil | Arrêt sur Image | Le Bohemian Club : club de l’élite et des personnes d’influence

Le Bohemian Club : club de l’élite et des personnes d’influence

Le Bohemian Club, créé en 1872 par cinq journalistes du San Francisco Examiner (qui en furent exclus par la suite) et situé à San Francisco en Californie,
est l’un des clubs les plus fermés du monde.

le Bohemian Club se voulait à l’origine un club élitiste, cultivé et amusant où hommes de lettres et journalistes venaient prendre du bon temps. Mais peu à peu les premiers membres se sont vus écarter pour être remplacés par des notables politiques. Véritable club néo-conservateur de l’élite et des personnes d’influence,
il regroupe quelque 2 000 membres uniquement des hommes, pour la plupart des Américains qui se réunissent tous les ans lors des deux dernières semaines du mois de juillet au Bohemian Grove. La cotisation est de 25 000 $ et la liste d’attente est de 21 ans au minimum. Une société créée au temps de la Guerre de sécession.

Les élites les plus riches et les plus puissantes du monde se rassemblent au Bosquet de Bohême dans la forêt de Redwood, à Monte Rio, en Californie, où elles font du réseautage, discutent de politique, fêtent et exécutent de faux rituels sacrificiels. Pourtant, les gens savent peu de cette réunion secrète des PDG et hommes politiques parce qu’il n’y a pratiquement aucune couverture médiatique de l’événement. Alors, qu’est-ce qui se passe réellement au Bohemian Grove ?

  • Logo du Bohemian Club Logo du Bohemian Club
  • Emblème du Bohemain Club Emblème du Bohemain Club
  • Ancien membres du Bohemian Grove 1919 Ancien membres du Bohemian Grove 1919
  • Ancien membres Ancien membres
  • Dîner des membres du Bohemian Grove Dîner des membres du Bohemian Grove
  • Dîner des membres Dîner des membres
  • Repas des membres Bohemain Repas des membres Bohemain
  • Assemblée du Bohemain Grove Assemblée du Bohemain Grove
  • Photos couleur du dîner des membres du Bohemain Grove Photos couleur du dîner des membres du Bohemain Grove
  • Dwight eisenhower, un militaire et homme d'État américain membre du Parti républicain, 34ᵉ président des États-Unis Dwight eisenhower, un militaire et homme d'État américain membre du Parti républicain, 34ᵉ président des États-Unis
  • Photo de 1967, Nixon et Reagan Photo de 1967, Nixon et Reagan
  • vous remarquerez Henry Kissinger et d'autres membres influent vous remarquerez Henry Kissinger et d'autres membres influent
  • La famille Bush La famille Bush
  • Discours autour du plan d'eau Discours autour du plan d'eau
  • Cérémonie Cérémonie
  • Cérémonie Cérémonie
  • Cérémonie Cérémonie
  • Etrange rituel, de quoi ce poser des questions Etrange rituel, de quoi ce poser des questions
  • d'ou viennent ces idées bizare ? d'ou viennent ces idées bizare ?
  • Etrange rituel Etrange rituel
  • Suite de leurs étrange rituels Suite de leurs étrange rituels
  • Encore une cérémonie de rituel étrange Encore une cérémonie de rituel étrange
  •  La cérémonie « cremation of the care » ou crémation des soucis La cérémonie « cremation of the care » ou crémation des soucis
  • Effigie brûler Effigie brûler
  • Effigie métallique à forme humaine, utiliser dans les cérémonies Effigie métallique à forme humaine, utiliser dans les cérémonies
  • Livre sur le Bohemian Grove Livre sur le Bohemian Grove
  • Article de magazine sur le Bohemian Grove Article de magazine sur le Bohemian Grove
  • Le Capitole Le Capitole
  • Le Capitole vue du ciel Le Capitole vue du ciel
  • Symbole architectural Symbole architectural
  • Fin ! Fin !
     

Jusqu’en 1989, personne ou presque n’avait entendu parler du Bohemian Grove, même aux États-Unis. C’est un domaine tranquille près de Monterio, en Californie, près de mille hectares plantés de séquoias. Quelques initiés savaient seuls que l’élite américaine s’y réunissait depuis très longtemps pour discuter de tout dans la détente de l’été – de tout et de rien, de la situation mondiale, ou même, en 1942, du projet Manhattan (la fabrication de la future bombe atomique).

Et puis en 1989, un écrivain de magazine, Philip Weiss, a réussi à s’y infiltrer et a raconté ce qu’il y a vu : « Vous arrivez par une piste dans un bois de séquoias, vous entendez du piano venant d’un groupe de tentes, et vous croisez un homme, une bière à la main, pissant dans les buissons. » Beaucoup plus tard, en 2011 le Washington Post devait décrire le Bohemian Grove comme « l’endroit où les gens riches et puissants viennent pour mal se conduire ». Les gens riches et puissants en question sont des pétroliers, des chefs de grandes entreprises, l’ancien patron de l’OTAN en Europe, des juges à la Cour suprême, des politiciens de haut rang, canadiens, espagnols, américains bien sûr, incluant d’anciens présidents.

Mais le Bohemian Grove, reçoit aussi de futurs présidents : sur une photo de 1967, Nixon et Reagan entourent l’orateur du jour.

Un point à noter : si historiquement les Républicains y ont sans doute été plus représentés que les Démocrates, les membres des deux partis s’y côtoient en bonne entente.

Cette bénédiction donnée par un membre particulièrement représentatif de la superclasse mondiale, de ce mélange intime de la politique, de l’argent et de la communication, vaut d’être noté.

Comme ce reportage fait avec une caméra cachée par le cinéaste texan Alex Jones en juillet 2000. Introduit de nuit, il a réussi à filmer un rite bizarre, où l’on voit les adeptes du Bohemian Grove assister en grande pompe, son et lumières, à la « cremation of the care », que l’on pourrait traduire par la crémation des soucis. L’effigie géante d’un hibou, plus de douze mètres de haut, devant est brûlée sur un brasier une effigie humaine en métal : ce rituel donne à la fête une tonalité païenne (certains ont parlé de « satanique ») que Jones a relevée.

Archive Télé de 1981 sur le Bohemian Club

Antony Cyril Sutton, éditeur d’un excellent bulletin d’informations mensuel, la Phoenix Letter, parle dans l’édition d’octobre 1996 de la « nature de la population proéminente » du club, uniquement composé de mâles. Mother Jones en date du mois d’août 1981 nous révèle une liste partielle de cette population :

« George P. Shultz, Stephen Bechtel Jr. (dont la famille possède une entreprise d’ingénierie et de construction internationale), Gérald R. Ford, Henry Kissinger, William F. Buckley Jr., Fred L. Hartley, Griffon Merv, Thomas Haywood, Joseph Coors, Edward Teller, les anciens présidents George Bush et Ronald Reagan, A. W. Clausen (de la Banque Mondiale), William French Smith, John E. Swearingten, Casper W. Weinberger, Justin Dart, William E. Simon, et une centaine d’autres éminents politiciens et hommes d’affaires. » On trouve aussi Thomas Watson Jr. d’IBM, Phillip Hawley de la Bank of America, et William Casey de la CIA. D’après Counter PunchMichel Rocard, ancien premier ministre français, aurait fait partie des convives.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :