Accueil | Religion & Idéologie | A Astana, le dialogue interreligieux conditionne la paix

A Astana, le dialogue interreligieux conditionne la paix

À l’invitation du président du Kazakhstan, pays carrefour entre l’Europe et l’Asie, une centaine de responsables religieux internationaux ont envisagé un « monde de tolérance, de respect mutuel et de coopération »

À l’invitation du président du Kazakhstan, pays carrefour entre l’Europe et l’Asie, une centaine de responsables religieux internationaux ont envisagé un « monde de tolérance, de respect mutuel et de coopération »

C’est dans une haute pyramide de verre, appelée « Pyramide de la paix », que le Kazakhstan a convié une quinzaine de délégations internationales représentant l’islam, le christianisme, le judaïsme, le bouddhisme, l’hindouisme ou encore le shintoïsme et le zoroastrisme. Une pyramide conçue pour être le centre d’Astana, la nouvelle capitale kazakhe depuis 1998, choisie après l’indépendance du pays en 1991.

Dans cette ville ambitieuse et futuriste qui ne cesse de s’étendre, la Pyramide de la paix fait face au palais présidentiel, de l’autre côté de la rivière Ichim. C’est dire si la paix et la concorde entre les peuples sont affichées comme primordiales par le président Nazarbaev.

Selon son biographe Jonathan Aitken (1), le président du Kazakhstan, qui a fait voter en 2007 un amendement constitutionnel lui permettant de se présenter autant de fois qu’il le veut à l’élection présidentielle, a été marqué dans son enfance par les mythologies et superstitions kazakhes, puis par l’islam, dont il s’est ensuite éloigné, et peut se définir comme un « déiste sceptique ». « Les religions l’intéressent et il en a une bonne connaissance, mais il n’est membre d’aucune, estime le Britannique. Ce qu’il veut, c’est fonder le Kazakhstan sur les principes de liberté et de tolérance religieuses, et le protéger de tout extrémisme. »

Lire la suite

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :