Avec le temps, les clips, les mélodies et les paroles se font de plus en plus pauvres et érigent de vulgaires putes à crack en stars internationales de la chanson, ce qui est le cas de ce morceau de viande chevalin dénommé Nicki Minaj.

Nous avons donc pris l’initiative de vous faire partager ce qu’écoutent vos enfants, non sans dérision.

 

ane1

Nous vous proposons dans un premier temps de prendre connaissance des paroles du dernier clip de Nicki Minaj, Anaconda, que nous avons pris la peine de traduire en français pour votre plus grand plaisir :

Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas à moins que ça soit bien gros
Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul

Regarde son cul (Regarde son cul)

Y’a un mec qui s’appelle Michael et qui kiffait s’payer des motos
Une queue plus grosse qu’une tour, mais je ne parle pas de la tour Eiffel
Un vrai mec du pays, il me laisse jouer avec son fusil
Je fais ça tellement bien qu’il a besoin de moi pour pouvoir bien dormir
Maintenant, c’est « bang bang bang bang », je le laisse y toucher car c’est un dealer de coke
Il aime goûter ma salade, c’est comme si elle s’appelait « Romaine »
Et dès qu’on finit, je fais tout pour qu’il m’achète du Balmain
Je suis sur un vrai bail
D’ailleurs, qu’est-ce qu’il dit ?
Il pourra t’le dire, ça, que je ne manque de rien niveau bouffe
J’arrive et le baise dans ma caisse
Rien à voir avec ses autres meufs, et il m’dit d’me calmer
Et il m’dit que c’est du sérieux, et qu’il adore mon sex-appeal
Il n’aime pas les filles fines, il veut quelque chose sur quoi s’agripper
Donc j’débarque avec ma Jaguar et lui en met plein la vue

Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas à moins que ça soit bien gros

Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul
Regarde son cul (Regarde son cul)

C’est fin au milieu mais gros à l’arrière
C’est fin au milieu mais gros à l’arrière
C’est fin au milieu mais gros à l’arrière
Oh mon Dieu, regarde son cul
Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas à moins que ça soit bien gros

N’en veut pas, mon anaconda n’en veut pas…
Mon anaconda n’en veut pas à moins que ça soit bien gros !
Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul
Oh mon Dieu, regarde son cul
Regarde son cul (Regarde son cul)

Ouais, il aime ce bon gros cul
Ouais ! Cette chanson, c’est pour les filles avec un gros cul, en boîte
J’ai dit, où sont les filles avec un bon gros cul dans la boîte ?
J’emmerde les filles toutes fines, j’emmerde toutes les filles fines dans la boîte !
Je veux voir toutes les filles avec un gros cul dans la boîte

Nique toi, si tu fais partie des filles plates, qu’est-ce que t’as ?

J’ai un bon gros cul ! Allez !

 

Un son de gros bourrin pour décérébrés consanguins faisant l’apologie de la pornographie et de la drogue, où évidemment ces satanistes ne peuvent s’empêcher d’associer Dieu à leurs partouzes scatophiles.Mais ce n’est pas tout, ces paroles sont accompagnées d’un clip dont voici quelques captures d’écran :Voici donc quelques extraits de ce que nous proposent les maisons de disque. Cela pourrait ne pas être bien dramatique, la prostitution existant depuis fort longtemps ; le soucis, c’est que ce clip est loin d’être marginal comme pourrait l’être un film pornographique, puisqu’il a été vu plus de 60 millions de fois en quelques semaines. C’est précisément cette popularité qui nous pousse a écrire un article à ce sujet.Et le phénomène n’est pas isolé : Shakira et Rihanna, deux stars planétaires réunissant des centaines de millions de fans, s’adonnaient déjà au tournage d’un clip de promotion de l’acte sexuel lesbien à l’occasion d’un clip pour puceaux écervelés.